Déclaration des droits

Rencontre
DÉCLARATION DES DROITS
À l’occasion de la publication de la collection :
La Déclaration des droits des papas/mamans/garçons/filles

Rencontre : 06.11.2020 – 09h00
Auditorium de L’Espace
Exposition : 01.11 – 15.11.2020
Mezzanine de L’Espace

Langue de la rencontre : vietnamien
Intervenant : M. Tran Thanh Nam

DÉCLARATION DES DROITS (DES PAPAS/MAMANS/GARÇONS/FILLES)

Il s’agit d’une collection qui va faire changer la vision populaire et les préjugés sur les droits de chaque personne dans la vie. Ces livres montreront aux lecteurs une multitude de droits étranges récemment inventés afin de nous rappeler que le respect de l’égalité entre toutes et tous est indispensable. 

Les papas, comme les mamans, ont le droit d’être imparfaits: le droit de marmonner lorsque l’enfant fait pipi au lit, d’être « le coq qui nourrit le poussin », de bénéficier du congé paternité (lorsque sa femme accouche), de ne pas aimer le sport, de ne pas savoir réparer ou bien le droit de ne pas être musclé. Les papas ont le droit de vivre heureux comme dans les histoires d’amour dont ils rêvent depuis toujours… 
Les mamans, comme les papas, ont le droit d’être imparfaites, d’être talentueuses et performantes aux bureaux, le droit de savoir réparer le vélo, d’être tranquilles pour lire des livres dans les toilettes, ou bien le droit de faire un nouveau pas et de vivre heureuses comme dans les histoires d’amour dont elles rêvent depuis toujours… 
Les garçons, comme les filles, ont le droit de pleurer, de jouer à la poupée, de porter des vêtements roses, d’être doués à la lecture, de rejeter la pression de devenir un superhéros et le droit d’aimer la personne qu’ils veulent – que ce soit une fille ou un autre garçon (ou les deux) !
Les filles, comme les garçons, ont le droit de mal s’habiller, d’avoir une chevelure en désordre, d’être vilaines et taquines, de choisir le métier qu’elles aiment, le droit de sortir du cliché de princesse et d’aimer la personne qu’elles veulent – que ce soit un garçon ou une autre fille (ou les deux) !


 

INFORMATIONS PRATIQUES